Interview Pacifa Decision : la visualisation 3D au service de la billetterie

Publié le : 11/01/2019 09:53:10
Catégories : News , Nos projets

3ds Max et la visualisation 3D 360° au service de la billetterie web, le ticket gagnant vers la réussite!

Pacifa Decision

PACIFA Decision est une start-up dynamique qui a vu le jour à Reims en 2010 puis s’est installée en région parisienne.

Composée d’une dizaine de collaborateurs, PACIFA decision a conçu une solution de visualisation 360° pour la billetterie sur internet totalement novatrice. Aujourd’hui, elle est leader européen de la billetterie en 3D. Elle équipe plus de 120 structures en France et en Europe pour plus de 2000000 de fauteuils online. Le champ d’application est immense allant des stades aux théâtres en passant par des circuits automobiles, hippodromes, zéniths, cinéma, etc.

Bruno Munzer est le directeur technique de la société et à ce titre est en charge des projets de développement et de modélisation. Présent depuis le début de l’aventure, il est entouré d’une équipe composée d’ingénieurs et d’infographistes qui savent travailler ensemble et se compléter. Pour réaliser la modélisation des structures, Bruno Munzer s’appuie depuis la création de la société sur la solution Autodesk 3ds Max et fait confiance à Post Logic pour se tenir informé des
nouveautés.

« 3ds Max est d’abord un logiciel de modélisation qui nous sert à créer nos modèles 3D à l’aide de plans d’architecte et relevés photo »
– M. Bruno Munzer
directeur technique
PACIFA DECISION

Le choix des sièges dans les stades, les hippodromes, les circuits de F1…

L’un des premiers clients à s’être équipé de la solution 3D SEATING CHART PACIFA fut le PSG en 2013. D’autres solutions de billetterie ont ensuite demandé à PACIFA Decision d’intégrer ses outils de visualisation pour le compte de leurs clients. Et l’histoire a commencé de cette façon. « Aujourd’hui, nous sommes leader européen avec une forte expansion », annonce Bruno Munzer. Maintenant, le spectateur d’un match de football, de rugby, de basket ou de tennis est en capacité de visualiser et de sélectionner sa place avec précision alors qu’avant, il ne pouvait choisir qu’une zone avec un placement automatique. Cette prise en compte du choix du siège dans la billetterie et de sa visualisation « in situ » est totalement révolutionnaire. Grâce à PACIFA, cette technologie commence également à s’appliquer aux salles de spectacle et notamment à Paris La Défense Arena à Nanterre, au Stade de France, aux Folies Bergère…

PACIFA propose également au travers de solutions de visite virtuelle une immersion au sein des offres hospitalités (les loges et les salons). À ce titre tous les salons et les loges privatives du mythique stade Santiago-Bernabéu (Real Madrid) ont été réalisés et sont aujourd’hui accessibles via la plateforme de billetterie.

La billetterie en 3D ultra-réaliste : un outil révolutionnaire

Pour aller au-delà d’une vue matricielle « basique » de billetterie web classique, PACIFA Decision modélise l’ensemble d’une structure en 3D à partir de plans d’architecte et relevé photos. Ce modèle 3D sert de base technique et design pour l’extraction de l’ensemble des visuels et données techniques associés pour la réalisation d’une solution de billetterie 3D. Chaque fauteuil bénéficie donc d’une vue propre validant ainsi une politique tarifaire cohérente par les services de billetterie.

Les images produites sont de très haute qualité et de grande résolution. Ceci demande donc un travail d’optimisation important au regard du nombre d’images à produire pour un stade qui peut compter jusqu’à 80000 places voire plus…

« Le spectateur d’un match de football, de rugby, de basket ou de tennis est en capacité de choisir sa place avant de l’acheter et prévisualiser en contexte “ce qu’il va voir en réalité” ».

Les solutions Autodesk : 3ds Max, V-Ray et Deadline

Bruno Munzer et ses équipes ont choisi Autodesk 3ds Max et le moteur de rendu V-Ray de Chaos Group pour produire des images de haute qualité. 3ds Max est d’abord un logiciel de modélisation pour Bruno Munzer : « Il nous sert à créer le modèle 3D de la structure à partir des plans d’architecture. Ensuite V-Ray apporte le photo réalisme des images en calculant les rebonds et les reflets de lumière ». Une modélisation de stade peut prendre entre deux et quatre semaines suivant la taille et la complexité de la structure. Alexis Borthiry, infographiste 3D et manager du pôle 3D chez PACIFA decision, précise qu’ils ont principalement utilisé les versions 2012, 2014 et aujourd’hui 2018 de 3ds Max. Le but étant de ne pas changer trop souvent de versions et de tester et valider les différents plug-ins utilisés sur « Max » et minimiser les risques d’incompatibilité.

Pour le calcul des images, V-Ray s’est imposé de lui-même. Étant l’un des moteurs les plus populaires et performants du marché, le choix fut assez évident. « V-Ray permet aussi une gestion du rendu à 360° » précise Charly Boyer, infographiste dans la société. « Nous avons intégré un important savoir-faire en termes d’ingénierie sur 3ds Max avec V-Ray. Et Post Logic nous a offert la possibilité de fusionner via un seul et même partenaire l’ensemble de nos outils de création, ce qui nous convient parfaitement » annonce Bruno Munzer.

Pour le calcul, PACIFA decision utilise également le dispatcheur de rendu Deadline de Thinkbox ®  fourni par Post Logic. Deadline permet de dispatcher le rendu des stations de travail 3ds Max vers une ferme de rendu composée d’une quinzaine de render-nodes. PACIFA decision utilise 7 licences 3ds Max en location annuelle, 18 licences V-Ray (pour les stations de travail et la render farm) et les plug-ins Forest et RailClone d’iToo Software.


Les caractéristiques de 3ds Max

Alexis Borthiry apprécie la simplicité et la rapidité du workflow. Charly Boyer ajoute deux caractéristiques : la précision et la rigueur. Le fait de pouvoir récupérer des éléments extérieurs et les intégrer dans 3ds Max est également très intéressant. Les deux infographistes ont été formés sur 3ds Max durant leurs études, au Studio Mercier pour le premier et à Supinfo Com pour le second. Et dans ces écoles, les étudiants apprennent à penser « 3ds Max ».

Pacifa Decision

Des clients prestigieux

PACIFA decision compte parmi ses clients les plus grandes références du sport en Europe et dans le monde comme le Real Madrid, Roland Garros, PSG, ArsenaL, GP F1 le Castellet, FFF, etc. Le dernier projet achevé est la réalisation du stade de l’équipe d’Arsenal à Londres : Emirates stadium 65 000 places. Tout le stade ainsi que les parties hospitalités ont été modélisés et ont
demandé un travail de plusieurs semaines. Sur Roland Garros, PACIFA accompagne la Fédération française de tennis depuis près de quatre ans sur l’évolution du site. Cette année va offrir aux spectateurs deux nouveaux courts flambants neufs : le court Philippe Chartier et le court des Serres. PACIFA decision travaille pour des enceintes sportives et évènementielles situées partout
en Europe et dans le monde avec récemment la future réalisation de la billetterie du Grand Prix de Formule 1 de Bahreïn.


Post Logic : une vision globale et un véritable accompagnement

Bruno Munzer fait confiance à Post Logic pour l’achat des licences, des mises à jour et se tenir informé des nouveautés et des outils d’optimisation. Il a assisté en avril à une présentation sur les différents moteurs de rendu : V-Ray, Arnold, Redshift… « Post Logic assure une sorte de veille pour nous » se félicite Bruno Munzer.

Au-delà de la commercialisation des différents outils pour la création 3D (logiciels, plug-ins, stations de travail, stockage…), Post Logic amène une vision globale du marché 3D en France grâce aux différentes problématiques rencontrées chez des clients aux profils variés (animation, vfx, pub, broadcast, archi…) qui ont pu façonner son expertise explique Ludovic Gaujal de Post Logic.

Images publiées avec l’aimable autorisation de PACIFA DECISION.

La vidéo de présentation de PACIFA Decision (source : http://www.pacifa-decision.com)

Partager ce contenu