Autodesk MotionBuilder 2019 : les nouveautés en détail

Publié le : 17/01/2019 17:12:52
Catégories : Bulletin Tech , News

Autodesk vient d'annoncer en même temps que Maya 2019, la sortie de MotionBuilder 2019 et Mudbox 2019 (respectivement pour l'animation de personnages et pour la modélisation par sculpture digitale).
Vous trouverez ci-dessous un descriptif détaillé des nouveautés et améliorations apportées à MotionBuilder 2019.

Autodesk MotionBuilder 2019

Améliorations du camera switcher

Les améliorations et corrections suivantes ont été apportées au sélecteur de caméras :

• Amélioration de l'apparence : la liste des caméras s'affiche désormais dans un volet gauche distinct, ce qui simplifie et accélère la sélection de caméras.
• Verrouiller les sélecteurs : Ctrl-sélectionnez plusieurs commutateurs de caméra, cliquez avec le bouton droit de la souris sur la timeline du sélecteur, puis sélectionnez Lier les clips sélectionnés pour verrouiller la sélection, ce qui facilite le déplacement et la modification de plusieurs sélecteurs à la fois.
• Déplacer les sélecteurs de caméra : faites glisser le ou les sélecteurs de caméra pour les repositionner sur la timeline.


Nouveaux paramètres multimédia intégrés

Les nouveaux paramètres medias intégrés dans les préférences d’enregistrement vous permettent de sélectionner un emplacement spécifique pour vos médias locaux et de conserver leurs chemins d’origine. Vous pouvez également activer un avertissement avant d'enregistrer une scène avec des fichiers incorporés.
Réduire la taille du fichier avec Clean Up Scene
Un nouvel outil, Clean Up Scene, a été ajouté dans le menu Fichier pour vous permettre de supprimer les éléments vides ou inutilisés de votre scène. Cela vous aide à organiser votre scène et à réduire la taille du fichier.


Mises à jour de l'outil de translation

Les améliorations suivantes ont été apportées à l'outil de translation :
• Traduire des objets dans un espace relatif local : vous pouvez désormais déplacer plusieurs objets dans leur propre espace local respectif à l'aide de l'outil de translation. Au lieu de s'appliquer à tous les objets sélectionnés comme une translation globale, la translation locale ne s'applique qu'à l'objet avec le descripteur de translation. Voir Outils de mode Manipulation et Transformation de la fenêtre de visualisation.
• Mode de référence parent : permet de translater un objet le long des axes parents de l'objet. Voir la fenêtre de la visionneuse Outils du mode Référence.


Améliorations de la fenêtre Story

Les mises à jour et les correctifs suivants améliorent les performances globales de la fenêtre Story :

• Manipulateur Ripple : le nouveau manipulateur Ripple vous permet de redimensionner un clip et de déplacer la position de tous les clips suivants en même temps. La modification de la durée d'un clip déplace tous les clips suivants sur la timeline. Pour voir le manipulateur, augmentez la longueur du clip et la hauteur de la piste. Voir Mise à l'échelle des clips.
• Synchroniser les plans et leur durée : vous pouvez désormais synchroniser les longueurs d'un plan et du plan correspondant lorsque vous étirez l'un ou l'autre, au lieu de créer des boucles. Pour activer ce nouveau mode, cliquez sur dans les contrôles de la fenêtre de scénario ou activez Conserver les longueurs de plans et de plans synchronisés dans le menu contextuel du récit. Ce mode n'affecte que les plans et plans de plans et n'affecte pas les autres types de plans (animation, audio, vidéo). Avant d’utiliser ce mode, le mode Discontinuity et Loop doit être activé.
• Afficher ou masquer le texte d'un clip : les nouvelles options suivantes peuvent être utilisées pour masquer le texte d'un clip de Story lors de la lecture et de la manipulation, améliorant ainsi les performances dans les scènes comportant de nombreux clips :
- Désactiver dans les contrôles de la fenêtre Story pour masquer le texte.
- Activez Paramètres> Préférences> Story> Supprimer les textes des clips lors de la lecture et de la manipulation pour masquer le texte.
• Affichage des prises de vue : les prises de vue sont maintenant affichées sur plusieurs pistes, ce qui facilite leur manipulation.
• Correspondance des couleurs entre les plans et les plans: dans les versions précédentes, les plans étaient toujours rouges; désormais, un plan a la même couleur que le plan correspondant.
• Afficher ou masquer les prises de vue : par défaut, une prise de vue est masquée si la piste de prise de vue associée est réduite ou réduite. Activez la nouvelle préférence Paramètres> Préférences> Story> Afficher les plans de scènes d'action minimisées pour afficher les plans appartenant aux pistes de plans minimisées ou réduites. Voir les préférences de Story.


Lecture des prises à la suite

Une nouvelle option dans les commandes de lecture vous permet de lire toutes les prises consécutivement. Lorsque cette option est active et que le curseur temporel atteint la fin de la première prise, la prise suivante est lue automatiquement. La lecture s'arrête une fois la fin de la dernière prise atteinte.
Remarque : Si la lecture inversée est activée, la lecture s'arrête une fois que le début de la première prise est atteint.


Préférences FCurves

Les options suivantes sont désormais disponibles dans les préférences de FCurves :
• Détecter les clés non valides : une clé FCurve non valide peut être insérée dans une courbe à la suite d'une erreur de calcul. Lorsqu'elle est activée, cette nouvelle préférence détecte le moment où une clé non valide est insérée et affiche un message d'erreur si nécessaire. La valeur de la clé problématique est automatiquement réinitialisée à 0 et peut être corrigée manuellement.
Forcer l'étape à la nouvelle clé d'une propriété ordinale : lorsque cette option est activée (par défaut), la saisie d'une propriété ordinale génère une clé Step.


Commandes de personnage : Épingler des préréglages

Une nouvelle icône de préréglage d'épinglage dans l'onglet Commandes de la fenêtre Commandes de personnage permet aux animateurs d'enregistrer les configurations d'épinglages fréquemment utilisées. Il est maintenant possible de sauvegarder les valeurs d'épingles Translation et Rotation dans un fichier de préréglage unique, et plusieurs fichiers de préréglage peuvent être enregistrés avec différentes valeurs d'épinglage. Les préréglages peuvent être chargés à tout moment, éliminant le besoin d'épingler et de désépingler les mêmes effecteurs à plusieurs reprises. Voir Épingler un effecteur de contrôle et la barre d’outils de l’onglet Contrôle.


Améliorations du Backing

Les nouvelles options suivantes sont désormais disponibles dans la fenêtre Plot All Properties :
• Plot Aux Effectors : lorsque cette option est désactivée, elle empêche les effecteurs auxiliaires de prendre leur position sur les effecteurs associés lors du traçage sur le Rig Rig.
• Evaluate Deformation : lorsqu'il est activé, permet la déformation pendant le processus de baking.


Contrôle du popup automatique des contrôles de personnage

Une nouvelle option dans le fichier de configuration Application.txt vous permet de contrôler l’ouverture des contrôles de caractères. Par défaut, les contrôles de personnages s’ouvrent automatiquement lorsqu’un nouveau personnage ou acteur est chargé. Définissez la nouvelle option PopUpCharachterControlonce sur Non pour désactiver ce comportement.

Valeur par défaut du contrôle des doigts humains
Une nouvelle préférence Limites de doigts humains (Paramètres> Préférences> Caractère) a été ajoutée pour contrôler la valeur par défaut de la propriété HumanFingerLimits du personnage lors de la création d'un nouveau personnage. La préférence est désactivée par défaut dans les
préférences de personnage.


FBX Version 2019.5

MotionBuilder 2019 récupère la dernière version de FBX (2019.5), qui propose diverses corrections de bugs.


Prise en charge des formats vidéo DDS bc6 et bc7

Il est maintenant possible d'ouvrir un fichier image DDS compressé au format bc6 ou bc7 de manière native dans MotionBuilder.


Prise en charge des périphériques LTC

Le périphérique LTC est désormais disponible si vous exécutez MotionBuilder sous Linux.


Exécuter MotionBuilder en mode de traitement par lots

MotionBuilder peut maintenant être exécuté en mode de traitement par lots, vous permettant d'exécuter des commandes sans l'interface. Pour ce faire, l'indicateur -batch doit être utilisé lors du démarrage de MotionBuilder. L'indicateur de lot est généralement utilisé pour exécuter un script Python, qui peut être défini avec l'indicateur -F. Voir Démarrer MotionBuilder à partir de la ligne de commande.
Remarque: la commande -batch n'est pas utilisée pour le rendu par lots.


Amélioration de la précision temporelle

MotionBuilder 2019 introduit un taux de rafraichissement plus précis et la précision du taux de rafraichissement a été ajustée pour correspondre à Maya. En cours de travail, le nouveau taux est utilisé, mais en économisant, le taux hérité est utilisé. Il en résulte une plus grande précision lors du travail, mais la même précision que par le passé lors de la sauvegarde.


Définir des variables dans la console Python au démarrage

L'éditeur Python lit maintenant le contenu du fichier C: Users [nom d'utilisateur] Documents MB [version] -x64 config Python pythonidelib_init.py, permettant aux utilisateurs d'exécuter du code spécifique au démarrage, comme des variables de raccourci. Si le fichier n'existe pas, MotionBuilder le crée. Par exemple, après que scn = FBSystem (). Scene a été ajouté à pythonidelib_init.py, la variable de raccourci scn peut être utilisée dans l'éditeur Python à chaque lancement de l'éditeur.


Améliorations de l'aide du SDK

Vous pouvez accéder aux rubriques d'aide du SDK directement à partir de la table des matières de l'aide de MotionBuilder, ainsi qu'à utiliser la fonction de recherche améliorée du système d'aide.

Produits associés

Partager ce contenu