Salon laval virtual : un rebond en 2020 en plein confinement

Publié le : 08/07/2020 17:55:09
Catégories : News , Salons et événements

Comment le salon Laval Virtual a-t-il rebondi efficacement en 2020 face au confinement ?

Alors que la crise sanitaire du Covid-19 a sévèrement atteint le milieu de l’événementiel devant les mesures de confinement, le Laval Virtual a su se réinventer. Pour son édition 2020, il a réussi un pari fou : réaliser une édition 100% online du 22 au 24 avril. Ce salon spécialiste des réalités virtuelles a été expressément renommé Laval Virtual World.
Un rebond inattendu, mais extrêmement efficace et permis par plusieurs facteurs déterminants.

laval virtual 2020

Une organisation à toute épreuve

L’incertitude était forte pour les équipes organisatrices du salon Laval Virtual. Il a fallu faire un choix entre l’annulation de l’édition 2020 et la tenue de l’événement sous la forme de réalité virtuelle. Étant donné son ampleur nationale et internationale, la seconde option a finalement été privilégiée. Le défi était alors important : organiser une première édition en ligne, tout cela en moins d’un mois.
Il aura fallu un benchmark important ainsi que le test de plus d’une trentaine de solutions afin de trouver celle qui soutiendra le projet. Le choix s’est finalement porté vers la société VirBELA, qui a su tirer profit de la capacité d’accueil de ses serveurs et de sa compatibilité avec un vaste ensemble d’appareils :
●    Ordinateurs.
●    Smartphones.
●    Tablettes.

Il n’y aura même pas eu besoin de casque de réalité virtuelle, de quoi faciliter la mise en place et l’accessibilité du salon. L’étape suivante a principalement servi à personnaliser les décors et adapter les différentes fonctionnalités à la situation. Alors que l’association met généralement un an à préparer le salon physique, elle a réussi a organiser une édition online en seulement trois semaines.

Une ambiance détendue

La version online a eu un impact notable sur le comportement des visiteurs, avec des échanges plus ouverts et décomplexés et la possibilité de discuter par messagerie textuelle instantanée ou bien par conversation vocale à l’aide du micro via son avatar.

Selon le directeur de Laval Virtual, Laurent Chrétien, l’ambiance de cette année était «particulièrement remarquable». Il estime avoir retrouvé virtuellement les caractéristiques de l’événement physique. Pendant les conférences, les visiteurs levaient même la main pour poser une question ou prendre la parole comme cela pourrait être fait dans un réel amphithéâtre.

Néanmoins, le Virtual Laval 2020 s’est limité aux conférences. Même si cela a pu en décevoir plus d’un, des efforts ont été fournis afin de proposer des sujets intéressants :
●    Industrie du futur.
●    Éthique de la réalité virtuelle.
●    La réalité augmentée dans le tourisme.

Il n’était donc pas possible de déambuler de stand en stand comme pour sur les éditions physiques. Quelques animations virtuelles étaient prévues pour l’occasion :
●    Lancers de feux d’artifice.
●    Concours de cocktails.
●    Balades en bateau.
●    Matchs de football.

Une nouvelle expérience

Alors que l’équipe organisatrice du salon réfléchissait depuis quelques années à rendre virtuelle une partie de l’événement, la crise sanitaire a servi d’expérience. Aucun casque de VR n’était nécessaire. C’était uniquement le cas si vous souhaitiez accéder au pitch des start-up. Même si la sensation d’immersion est moins importante qu’avec l’utilisation d’un casque VR, elle ne reste pas moins impressionnante.

Le salon Laval Virtual aura fait figure de précurseur grâce à cette initiative. L’association qui est chargée de son organisation a même été contactée par d’autres événements afin de savoir s’il était possible d’utiliser leur plateforme. Alors que de grandes entreprises des GAFA annulent leurs événements physiques, la demande autour des événements online ne fait que grimper.
Laurent Chrétien, quant à lui, se penche maintenant sur l’organisation des VR Days d’Amsterdam, qui se dérouleront à la fois physiquement et virtuellement si les conditions sanitaires le permettent. Pour ce qui est de la prochaine édition (physique) du salon Laval Virtual, elle est d’ores et déjà prévue du 14 au 18 avril 2021.

laval virtual 2020

Un public réceptif

Il semblerait que le public ait été extrêmement curieux et intéressé de découvrir le Laval Virtual World, même si les chiffres n’ont pas égalé ceux d’une édition physique du salon (18000 visiteurs en 2019). Les objectifs ont tout de même été remplis, puisqu’un total de 11500 participants a été décompté contre 2000 personnes initialement espérées. Les inscriptions laissaient présager un nombre encore plus important, mais il semblerait que certains ont été bridés par leur matériel ou leur connexion.

L’avantage d’une édition en ligne est sans aucun doute son accessibilité. Résultat? Le nombre de pays présents pour ce Laval Virtual World 2020 est passé de 54 à 110 en comparaison avec 2019. Alors que la tendance s’était progressivement installée auparavant pour les éditions physiques du salon, elle a explosé avec cette édition virtuelle.

Tous les continents étaient représentés, pour le plus grand plaisir de l’équipe organisatrice, qui a pu profiter de la satisfaction des participants. Bien que le nombre de visiteurs pour le Laval Virtual World 2020 soit resté inférieur à celui de 2019, la notoriété de l’événement a en revanche bondi grâce à son idée novatrice.

Partager ce contenu